Bouton
Retour au catalogue



Longtemps professeur de rhumatologie et de médecine physique à l’Université Libre de Bruxelles, le docteur Thierry Appelboom dirige aujourd’hui le Musée de la Médecine de l’hôpital Érasme.



Covid

Illustration de couverture
Dill'M

Covid-19, la nouvelle peste noire ?
Beau livre
, 2021.


128 pages en couleurs – nombreuses illustrations
ISBN livre : 978-2-8070-0290-6

E-books :
PDF : 978-2-8070-0289-0 (livre)
ePub : 978-2-8070-0291-3

20,00 EUR


Depuis 2020, la pandémie de Covid-19 a pris la première place dans l’actualité. Sa dangerosité hante les esprits. La rapidité de sa transmission interhumaine interpelle. Les mesures prises sont particulièrement contraignantes. L’information relayée par les médias concerne avant tout des chiffres de personnes contaminées, hospitalisées, aux soins intensifs, les mesures prises, leurs impacts sur la santé morale et psychologique, les vaccins. Mais des sujets comme : qu’est-ce un virus ? comment se transmet le SARS-COV-2 ? comment se fixe-t-il et pénètre-t-il dans les organes cibles ? qu’est-ce qu’une tempête cytokinique ? quelles sont les différences entre vaccins ?… sont plus rarement abordés.
Le Musée de la Médecine s’est donc fixé comme objectif d’expliquer et d’illustrer ces concepts fondamentaux à travers une exposition, de manière didactique et originale, en faisant appel à des médecins de terrain et à des artistes. Pour rendre l’exposition plus attractive, les similitudes et différences avec la Peste Noire, la plus célèbre et plus terrible des épidémies médiévales, qui a décimé l’Europe en 1347, sont commentées.
Le présent ouvrage est le catalogue de cette exposition au Musée de la Médecine de l’Université Libre de Bruxelles..


e-book
12,99 EUR


Extrait

«  La peste est l’épidémie qui a le plus profondément marqué les populations dans les esprits et les corps. C’est une des rares épidémies qui a eu, dans le passé, des conséquences majeures tant sur la démographie que sur les sociétés. Son caractère hautement transmissible, la brutalité de son action, sa rapidité d’évolution marquée par une forte létalité et l’absence totale de thérapies efficaces avant le XXe siècle lui ont conféré pendant toute son histoire une sinistre particularité » (Brossolet 1971).
La Peste est le résultat d’une infection par la bactérie Yersinia Pestis. Son histoire remonte à l’Antiquité. Des traces sont même retrouvées dans la Bible. Elle sévit toujours en Afrique, en Asie et en Amérique. La maladie se transmet suite à une morsure de puce infectée, par ou sans l’intervention des rats, puis d’homme à homme. Au départ, le bacille est hébergé dans le tube digestif de la puce infectée où il se multiplie, bloque son estomac et finit par être régurgité dans sa salive. L’arrivée de la Peste Noire a été précédée par une guerre bactériologique. Au 14e siècle, les cavaliers mongols auraient amené avec eux le bacille jusqu’à la Mer Noire, où, dans la ville de Caffa en Crimée, ils ont assiégé les Génois qui y avaient des comptoirs commerciaux. Durant le siège, ils ont projeté des cadavres de pestiférés par-dessus l’enceinte de la ville. La maladie s’y répandit rapidement. Les habitants qui parvinrent à prendre la fuite emportèrent avec eux le bacille pesteux, provoquant la deuxième grande pandémie de peste en Europe. En un an, les riches cités portuaires du pourtour méditerranéen ont été touchées les unes après les autres. L’épidémie s’est ensuite manifestée jusqu’au XIXe siècle. On estime à 30 % le pourcentage de personnes infectées par la peste et avec un taux de mortalité de 60 %. Elle a fait ainsi plus de 50 millions de morts en Europe.



Ce qu'ils en ont dit






Bouton
Retour au catalogue