Bouton
Retour au catalogue


Alexis Thambwe Mwamba,
homme politique de la République démocratique du Congo (et naguère de la République du Zaïre),
est actuellement sénateur,
tout en dirigeant un des principaux cabinets d’avocat de Kinshasa
.


Alexis Thambwe

Du village à la République


DU VILLAGE À LA RÉPUBLIQUE

Mémoires, 2021

416 pages
ISBN 978-2-8070-0311-8 (livre) – 978-2-8070-0312-5 (PDF) – 978-2-8070-0313-2 (EPUB)
25,00 EUR

Préface de Léon Kengo wa Dondo
Postface de Monseigneur Monsengwo Pasinya


Alexis Thambwe-Mwamba se fait tôt remarquer par ses professeurs, qui l’envoient terminer ses études secondaires en Belgique. Il est engagé par un important groupe minier belge, qui l’envoie à l’Université de Bruxelles où il obtient deux licences, qu’il complétera par une licence en droit à l’université de Bujumbura.
Il assume de hautes responsabilités au sein du groupe lorsqu’il est appelé au gouvernement. Il sera ministre et ambassadeur en Italie sous la présidence du maréchal Mobutu.
Après s’être opposé à Laurent-Désiré Kabila, il sera de nouveau, après l’assassinat de celui-ci, appelé au gouvernement par Joseph Kabila, puis, lorsque Félix Tshisekedi accédera à la présidence, sera président du sénat, tout en fondant un cabinet d’avocats.
À travers ces mémoires d’un acteur et témoin essentiel, défile toute l’histoire moderne du Congo (et du Zaïre). S’y exprime aussi une analyse des personnages qui ont marqué cette histoire, ainsi qu’une vision de la politique et de l’avenir du pays.


Livraison

e-book
15,99 EUR



EXTRAIT

La rédaction des Mémoires pour ceux qui occupent ou ont occupé de grandes responsabilités relève avant tout d’un devoir de transmission envers les jeunes générations. Car ils partagent une expérience, et offrent un modèle à ceux qui veulent leur emboîter le pas, autant dans le bien et le mérite à reproduire, que dans le mal et les échecs à éviter. Qu’on le veuille ou non, les personnes qui occupent des fonctions de premier plan dans une société sont comme des étoiles qui indiquent le chemin aux autres.
+L. Card. Monsengwo Pasinya, extrait de la préface.





CE QU'ILS EN ONT DIT


*

Alexis Thambwe-Mwamba est né le 6 mai 1943 à Longa, dans le territoire du Kasongo, au Congo. Très jeune, il est remarqué pour ses facultés intellectuelles qui lui permettent de surpasser ses camarades d’école. Il ne sait pas encore qu’il sera appelé à de hautes fonctions. Envoyé en Belgique, il achève brillamment ses études secondaires avant de revenir au pays. Là, il est intégré dans un important groupe minier, où il gravit progressivement les échelons. De retour à Bruxelles, il s’inscrit à l’ULB et y décroche deux diplômes, avant d’obtenir une licence en droit à l’université de Bujumbura. En 1991, Kengo wa Dondo fait appel à lui pour un poste ministériel sous Mobutu jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Laurent-Désiré Kabila, qui le pousse à s’exiler pour rejoindre l’opposition. Au terme d’un conflit sans solution, il retourne en Afrique et s’aligne aux côtés de Jean-Pierre Bemba pour devenir ministre de Joseph Kabila. À travers ses mémoires, il nous livre non seulement un récit personnel, mais toute une tranche de l’histoire congolaise. Plus d’un demi-siècle de relation amour-haine, de luttes intestines pour la gouvernance et des passages obligés dans la clandestinité, avant de se retrouver à la tête du rouage étatique. Rédiger ses mémoires équivaut également à faire œuvre de transmission, à faire connaître des éléments tenus plus ou moins secrets, oubliés ou mal mis en lumière par les médias locaux ou étrangers. Enfin, coucher par écrit un vécu revient à pérenniser ce qui doit l’être et à faire entrer la petite histoire dans la grande et inversement.
Sam Mas, Bruxelles-Culture


*








Bouton
Retour au catalogue